• carleton int
  • escuminac int
  • ascension int
  • maria int
  • matapedia int
  • nouvelle int
  • pointe croix int
  • st alexis int
  • st andre int
  • st francois int
Carleton-sur-Mer

Carleton-sur-Mer

Désignation : Ville

Adresse :

629, boul. Perron
Carleton-sur-Mer
G0C 1J0
Téléphone : (418) 364-7073
Télécopieur : (418) 364-7314
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date de constitution : 2000-10-04
Superficie KM2 : 214,78


Population : 4 024 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Au nord, il y a le Mont St-Joseph, haut de 555 mètres, au sud, la Baie des Chaleurs. Composée d'un paysage maritime et montagneux à vous couper le souffle, d'un microclimat fort avantageux, la ville de Carleton-sur-Mer a été choyée par la nature.

Au-delà de ces privilèges, le dynamisme que les citoyens insufflent à cette ville est remarquable. Les résidents de cette ville-centre de la Baie-des-Chaleurs ont développé une expertise garantissant la réussite de votre séjour ou de votre venue définitive ici. Au fil des ans, ils ont orienté le développement de leur ville de façon à mettre en valeur ces atouts naturels, tout en les préservant.

Conscient de l'importance d'offrir aux citoyens des activités de loisir et profitant de nombreux équipements récréotouristiques, Carleton-sur-Mer organise et supporte plusieurs activités récréatives, sportives, culturelles et de plein air diversifiées, contribuant ainsi au dynamisme du milieu.

Inspirée de son riche patrimoine maritime, colorée par son histoire acadienne et agrémentée d'un fort joli accent, la culture des gens de Carleton-sur-Mer fait en sorte que les visiteurs, les nouveaux résidents ou les gens d'affaires perçoivent rapidement la force de cette identité culturelle à un territoire, dont la qualité de vie fait l'envie de bien des Québécois.

Escuminac

Escuminac

Désignation : Municipalité

Adresse :

13, rue de l'Église
Pointe-à-la-Garde
G0C 2M0
Téléphone : (418) 788-5644
Télécopieur : (418) 788-2613
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date de constitution : 1907-10-10
Superficie KM2 : 109,55


Population : 661 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Créé en 1908, le village d'Escuminac se nommait alors Nouvelle-et-Shoolbred-Partie-Sud-Ouest, dénominations des deux cantons auxquels il appartenait. Il faut attendre en 1912 pour que l'appellation actuelle soit adoptée. C'est là que débute l'extrême ouest de la baie des Chaleurs. La baie s'y trouve par conséquent beaucoup plus étroite et vous êtes à même d'apercevoir la province du Nouveau-Brunswick sur l'autre rive. Au centre du village d'Escuminac, vous découvrez une magnifique halte routière dotée d'un belvédère et d'un parc d'amusement pour les petits.

La municipalité englobe également le village de Pointe-à-la-Garde où vous appréciez une très belle plage pour la baignade, les sports nautiques et la détente en plein cœur du village. En hiver, laissez-vous tenter par la pêche blanche à l'éperlan

L’Ascension-de-Patapédia

L’Ascension-de-Patapédia

Désignation : Municipalité

Adresse :

70, rue Principale C.P. 9
L'Ascension-de-Patapédia
G0J 1R0
Téléphone : (418) 299-2024
Télécopieur : (418) 299-2027
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Ascensionnais, Ascensionnaise
Date de constitution : 1968-01-01
Superficie KM2 : 95,38


Population : 209 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

La municipalité de L'Ascension-de-Patapédia est localisée à l'extrémité ouest des Plateaux bordant la rivière Matapédia, à une vingtaine de kilomètres de la route 132. Ce village, fondé en 1937, surplombe les grandes étendues de la forêt boréale des Plateaux. Cette communauté, riche d'histoire, est à l'origine des groupements forestiers maintenant établis dans toutes les régions québécoises. La foresterie se veut donc le premier moteur économique de la municipalité.

Le terme Micmac « Patapédia » signifie « courant inégal et capricieux ». Le terme « l'Ascension » peut décrire le courant de la rivière mais fait également référence à l'élévation du Christ dans le ciel, comme le mentionne l'ancien nom du village, utilisé jusqu'en 1968 « L'Ascension de notre Seigneur ».

Les amateurs de chasse au gros et petit gibier sont favorisés par l'accessibilité des forêts. De nombreux ruisseaux comblent les pêcheurs à la truite. Le belvédère du « Soleil d'Or » propose une vue superbe sur la rivière Restigouche. Osez quitter la route 132, ça vaut le détour!

Maria

Maria

Désignation : Municipalité

Adresse :

545, boul. Perron
Maria
G0C 1Y0
Téléphone : (418) 759-3883
Télécopieur : (418) 759-3059
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Marien, Marienne
Date de constitution : 1855-07-01
Superficie KM2 : 96,34


Population : 2 519 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Maria est le plus important centre de santé de la Gaspésie. Les centaines d'emplois créés par ce secteur sont le cœur de l'économie de Maria et les retombées économiques qu'il génère pour notre région sont considérables. En plus d'une centaine de places d'affaires, Maria compte aussi sur la présence de plusieurs institutions à vocation locale et supralocale, qui offrent aux citoyens bon nombre d'emplois permanents et spécialisés. De plus, le mouvement coopératif fait partie intégrante des valeurs du milieu.

La population de Maria connait une progression constante depuis quelques années. Maria est avantageusement située entre Carleton-sur-Mer et New Richmond, deux pôles économiques importants dans la région de la Baie-des-Chaleurs. La population qui habite Maria reconnait la qualité de vie offerte dans son cadre enchanteur et dynamique.

Matapédia

Matapédia

Désignation : Paroisse

Adresse :

8, rue Macdonell
Matapédia
G0J 1V0
Téléphone : (418) 865-2917
Télécopieur : (418) 865-2828
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Matapédien, Matapédienne
Date de constitution : 905-11-04
Superficie KM2 : 70,75


Population : 676 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Matapédia, petit village pittoresque, tire son nom du mot micmac matapegiag qui signifie « rencontre des rivières ». Les premiers arrivants sont des Écossais « Loyalistes » et ont été suivis par des Irlandais, des Acadiens, des Anglais des Maritimes ainsi que par des Canadiens français. C'est en 1903 que la paroisse est fondée. Sillonnée par deux majestueuses rivières reconnues mondialement pour la pêche au saumon, soit la Matapédia et la Restigouche, des pêcheurs de partout dans le monde viennent y taquiner le roi « Salmo salar ». Matapédia est également le point frontalier entre le Québec et le Nouveau-Brunswick du Sentier International des Appalaches (SIA). En été, vous pouvez y pratiquer plusieurs sports de plein air comme la pêche, la descente de rivières en canots et kayaks, le vélo, et la marche. En hiver, le centre de ski « Le Petit Chamonix » qui accueille ses visiteurs depuis 1962 vous offre une panoplie d'activités. On y pratique le ski alpin, la planche à neige, la raquette, le patinage extérieur et la motoneige.

Nouvelle

Nouvelle

Désignation : Municipalité

Adresse :

470, rue Francoeur C.P. 68
Nouvelle
G0C 2E0
Téléphone : (418) 794-2253
Télécopieur : (418) 794-2254
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Nouvellois, Nouvelloise
Date de constitution : 1907-10-10
Superficie KM2 : 230,63


Population : 1 765 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Vivre à Nouvelle, c'est profiter de la beauté de ses paysages et des différents services offerts à ses citoyens, dont le réseau Internet haute vitesse. La municipalité se reconnaît, par de petites collines entourant de douces vallées où coulent, depuis les Chic-Chocs, ruisseaux et rivières qui terminent leurs courses dans la baie des Chaleurs.

Dans cette municipalité, une multitude d'activités vous attend. Visitez le parc national de Miguasha, empruntez les sentiers de Shoolbred (sentiers de vélo et de marche) et de quad, rendez-vous à la zec de la rivière Nouvelle (saumons et truites de mer) ou à l'hippodrome. Profitez des équipements récréatifs et sportifs, récemment améliorés (terrains de soccer, terrain de jeux, bibliothèque), et bénéficiez d'un marché public à l'automne.

 

Pointe-à-la-Croix

Pointe-à-la-Croix

Désignation : Municipalité

Adresse :

139, bd Inter-Provincial C.P. 159
Pointe-à-la-Croix
G0C 1L0
Téléphone : (418) 788-2011
Télécopieur : (418) 788-2916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Pointelois, Pointeloise
Date de constitution : 1983-05-07
Superficie KM2 : 394,03


Population : 1 554 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Jusqu'en 1969, la municipalité (qui fut érigée officiellement en 1845) était désignée sous l'appellation du "Canton Mann". Pendant quelques mois en 1969 elle fut nommée "Cross Point" et depuis 1970 notre village porte le nom de "Pointe-à-la-Croix" d'où le gentilé Pointelois, Pointeloise.

Avec ses 394 kilomètres carrés, Pointe-à-la-Croix est l'une des plus grandes municipalités de la région quant à sa superficie.

Pointe-à-la-Croix est un carrefour touristique stratégique majeur d'où convergent les principaux axes routiers de la Gaspésie et des provinces atlantiques via le pont inter-provincial J.C. Van Horne.

Pointe-à-la-Croix comporte de multiples attraits touristiques tous plus captivants les uns les autres tels que le belvédère surplombant le littoral de la Baie-des-Chaleurs, 9 kilomètres de sentiers ornithologiques où plus de cent trente espèces d'oiseaux y ont été répertoriés, la Maison Young construite en 1830 en pièces sur pièces, le lieu historique national de la Bataille-de-la-Ristigouche relatant le dernier conflit naval pour la possession de la Nouvelle-France.

Plusieurs commerces, services et entreprises sont à votre disposition, stations service, service d'entretien mécanique, concessionnaire de véhicules récréatifs, motel, gîte du passant, restaurants, casse-croûte, marché d'alimentation, Société des alcools du Québec, clinique de massothérapie, pharmacie Jean-Coutu, Centre de la Petite enfance, école primaire.

Ristigouche-Partie-Sud-Est

Ristigouche-Partie-Sud-Est

Désignation : Canton

Adresse :

35, Chemin Kempt
Ristigouche-Partie-Sud-Est
G0J 1V0
Téléphone : (418) 788-5769
Télécopieur : (418) 788-2598
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date de constitution : 1906-06-30
Superficie KM2 : 48,95


Population : 167 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

La Municipalité de la Partie Sud-Est du Canton Ristigouche a été érigée en municipalité distincte le 30 juin 1906 par un ordre du conseil du lieutenant-gouverneur, la séparant ainsi de la partie nord du même canton (Municipalité de St-André-de-Restigouche).

Les premiers arrivants furent d'abord des francophones venus de la Petite Rochelle en France. Ces derniers arrivèrent vers 1770. Un second groupe de francophones provenant de Québec est par la suite venu s'y installer vers 1880. Durant cette même période arrivèrent des anglophones d'origine écossaise et irlandaise venus surtout de Miramichi au Nouveau-Brunswick.

La Municipalité de Ristigouche-Partie-Sud-Est couvre une superficie de 48.95 km². Elle est bornée au sud par la rivière Ristigouche et au nord par le chaînon montagneux des Appalaches. La configuration du relief traduit par une succession de plaines, de plateaux, de vallées vastes et étroites creusées majoritairement par la rivière Kempt et ses affluents.

Avec une densité de population de 2.95 habitants/km², le territoire se caractérise par sa dispersion. En bordure de la baie des Chaleurs, l'habitat prend la forme d'un corridor clairsemé d'habitations avec concentration à l'entrée de la route Kempt. Finalement, l'espace habité se prolonge de manière discontinue à l'intérieur des terres (chemin Sillars et section nord de la route Kempt). Un nouveau développement domiciliaire est également présent sur le chemin Connors.

Saint-Alexis-de-Matapédia

Saint-Alexis-de-Matapédia

Désignation : Municipalité

Adresse :

190, rue Principale C.P. 99
Saint-Alexis-de-Matapédia
G0J 2E0
Téléphone : (418) 299-2030
Télécopieur : (418) 299-3011
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date de constitution : 1855-07-01
Superficie KM2 : 83,37


Population : 577 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

Des Acadiens venus de Rustico, sur l'Île-du-Prince-Édouard, ont ouvert le village de Saint-Alexis-de-Matapédia en 1860. Ce dernier est l'un des plus anciens du secteur des Plateaux et même de la très connue Vallée de La Matapédia.

La fondation officielle de la paroisse eut lieu en 1870. Le village fut nommé en l'honneur de l'abbé Alexis Mailloux, vicaire général qui présida la fondation de la paroisse. L'acériculture et l'agriculture font partie intégrante de l'économie de ce village. On mise également de plus en plus sur le développement du tourisme. L'abondance des érablières y apporte un cachet particulier.

La forêt omniprésente vous éblouit en automne par sa féerie de couleur. Selon la saison, le terrain se prête bien à l'écotourisme.

Saint-André-de-Restigouche

Saint-André-de-Restigouche

Désignation : Municipalité

Adresse :

163, rue Principale
Saint-André-de-Restigouche
G0J 2G0
Téléphone : (418) 865-2234
Télécopieur : (418) 865-1393
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Date de constitution : 1855-07-01
Superficie KM2 : 146,07


Population : 181 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

À 11 kilomètres de la route 132, le village de Saint-André-de-Restigouche a été érigé canoniquement en 1909. Des Acadiens et des Canadiens-Français s'y sont installés vers la fin du XIXe siècle. Le nom d'André fut donné en l'honneur d'un ancien évêque de Rimouski « Mgr André-Albert Blais » et le nom de Restigouche provient du nom de la rivière qui signifie en langue Micmac « désobéit à ton père ».

La ressource maîtresse, encore majeure aujourd'hui et qui a permis le développement économique du village, est l'agriculture. La foresterie génère également une importante activité économique. Depuis de nombreuses générations, les fermes familiales et les érablières continuent d'occuper une bonne partie du territoire.

Une tour d'observation, les chutes à Picot et le Sentier International des Appalaches (SIA) permettent la contemplation de paysages captivants.

Le dévouement, la force et l'accueil des gens de Saint-André-de-Restigouche gardent la municipalité bien vivante.

Saint-François-d’Assise

Saint-François-d’Assise

Désignation : Municipalité

Adresse :

399, chemin Central
Saint-François-d'Assise
G0J 2N0
Téléphone : (418) 299-2066
Télécopieur : (418) 299-3037
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Gentilé : Assisien, Assisienne
Date de constitution : 1926-09-03
Superficie KM2 : 171,97


Population : 738 (info provenant du site du MAMROT jan 2011)

La municipalité de Saint-François-d'Assise fût fondée en 1926. Les premiers colons venus défricher les terres étaient pour la plupart des descendants des pionniers de la municipalité de St-Alexis. Désireux de développer la région, c'est le curé de St-Alexis-de-Matapédia, François Cinq-Mars, qui décida de pousser la colonisation au-delà de sa paroisse en 1887. Celle-ci releva de la municipalité de Saint-Alexis-de-Matapédia jusqu'en 1922. La paroisse a été érigée civilement en 1924. Son nom est très peu inspiré du célèbre Saint-François-d'Assise, mais plutôt du nom du curé François Cinq-Mars qui desservit la localité de 1890 à 1892.

L'exploitation forestière et son aménagement sont les principales activités au niveau économique. Le site du Camp de Bûcherons situé au 163, chemin de la Chaîne-de-Roches saura vous accueillir dans une ambiance chaleureuse. Vous retrouverez à proximité des sentiers de marche, de l'hébergement, de la restauration, le tout à moins de 10 km d'un belvédère vous offrant une vue superbe de la rivière Restigouche.

Venez bénéficier de l'hospitalité des Assisiens tout en vous rassasiant de nature dans une ambiance décontractante.